Marie va au bloc en voiture électrique à la timone

Marie va au bloc en voiture électrique à la timone sans avoir peur

Merci à la maman de Marie, dont nous avons réalisé le rêve il y a peu en lui offrant un adorable petit chien pour son message plein d’encouragements.
En voyant le sourire des enfants et grâce aux messages de leurs parents on se rend compte à quel point nos actions sont nécessaires et on peut montrer à nos partenaires et donateurs le bonheur qu’ils offrent.
#asso.feesdesreves #aphm #flotov #enfantsmalades

Voiture électrique à la timone

Ci-dessous, le message que la maman de Marie a adressé à l’association.

« Nous voyons le bout tunnel. Bientôt Marie sera en rémission… Très bientôt… car elle prend sa dernière dose de chimio par la bouche le 8/10. Youhouuuuuu…. Mais la vie d’après fait peur… Très peur… Car notre cocon va s’ouvrir et nous allons devoir voler tous les 3 de nos propres ailes, sans soignant, sans traitement,… En chemin vers cette guerison, marie est passée au bloc pour pouvoir lui enlever sa voie centrale !!!!! Et là… Surprise !!!! elle a eu le droit de conduire une voiture. Et qu’elle bien fait sur nos petits bouts !!!! Le dernier passage au bloc était en décembre, et sans voiture. Marie avait franchi cette porte sans pleur, mais avec beaucoup de peur et d’angoisse pour elle. Pas rassurée notre princesse. Puis cette salle d’attente entre les couloirs et les salle d’opération était pleine d’enfant angoissés, stressés, et en pleurs. Cette fois ci, tout était différent. Je n’ai vu aucun enfant pleurer. Ils étaient 6, et rien. Juste de l’attente, de la joie de découvrir les voitures, et de l’envie d’en conduire une. Vous pouvez être fière, car j’ai vu des larmes, mais de deux mamans. Les enfants eux, étaient ravis de franchir cette porte avec leurs voitures, et accompagnés de l’équipe soignante. Merci pour tout.

Vous pouvez être fière de travail, de votre association, et de vos idées. La thérapie par le jeux est tellement indispensable. Je ne pensais pas que ça serait autant bénéfique. Mais cette salle d’attente du bloc s’est vidée petit à petit dans la bonne humeur et les rires. Marie ne m’a même pas  regardé, même pas dit au revoir et sans son doudou .»

Cette entrée a été publiée dans Actualités de l'association. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.